drapeau anglais


Pourquoi un détecteur de CO2 dans les blocs de combustion au bio éthanol ?

Les brûleurs au bio éthanol ont été testés et certifiés pour l'excellente qualité de leur combustion naturelle mais ils disposent néanmoins d'un arrêt automatique commandé par l'électronique sur détection de niveau de CO2. Pourquoi ?

Parce que la combustion naturelle du bio éthanol dans le brûleur ne dégage que de la vapeur d'eau (en quantité infime) et du gaz carbonique (avec un bilan carbone neutre (1)). Par contre si l'air se raréfie en oxygène (petite pièce mal ventilée) la combustion peut alors devenir incomplète et dégager du monoxyde de carbone (CO - inodore et dangereux).

cheminee ethanol
Détecteur de CO2

Il aurait donc paru naturel de munir l'appareil d'un détecteur de CO: en réalité, ceux-ci sont chers et peu fiables dans le temps. 

Pour pallier à cet inconvénient, la commission de normalisation sur les cheminées sans conduit au bio éthanol a décidé d'utiliser la même stratégie que pour les poêles à pétrole, à savoir:

  • détecter la raréfaction en oxygène (antichambre du CO) en vérifiant que le taux de CO2 reste en dessous du seuil de 0,08% et dans le cas contraire bloquer automatiquement la combustion.


Le brûleur répond à ces deux exigences: qualité de combustion naturelle excellente en milieu normalement oxygéné et arrêt automatique en cas de raréfaction de l'oxygène dans l'air.


(1) La quantité de CO2 dégagé par la combustion de l'éthanol est identique à celle absorbée en photosynthèse par la plante qui a servi à faire cet éthanol




.